vendredi 30 janvier 2015

Divergente - T3 : Allégeance de Veronica Roth


Edition : Nathan (2014)
Genre : Dystopie, Science-Fiction, Jeunesse
Pages : 461

Synopsis
Tris et ses alliés ont réussi à renverser les Érudits. Les sans-faction mettent alors en place une dictature, imposant à tous la disparition des factions. Plutôt que de se plier à ce nouveau pouvoir totalitaire, Tris, Tobias et leurs amis choisissent de s'échapper. Le monde qu'ils découvrent au-delà de la Clôture ne correspond en rien à ce qu'on leur a dit. Ils apprennent ainsi que leur ville, Chicago, fait partie d'une expérience censée sauver l'humanité contre sa propre dégénérescence. Mais l'humanité peut-elle être sauvée contre elle-même ?

Mon avis
Attention risque de spoiler si vous n'avez pas lu les tomes précédents

Tout d’abord, ce tome est écrit en alternant les points de vue entre Tris et Tobias, ce qui m’a bien plu pour pouvoir en connaître davantage sur lui et ce qu’il ressent.

Le secret dévoilé à la fin du tome précédent n’a pas forcément été le bienvenu, ce sont les sans factions qui prennent le pouvoir avec Evelyn à leur tête. Ce secret, je pensais qu’il allait changer bien des choses au début de ce tome-ci mais finalement pas tant que ça, il fait surtout peur aux gens.

Tris, Tobias, Christina et d’autres qui ne veulent pas rester sous la coupe d’Evelyn,  vont donc décider de quitter la ville pour aller voir ce qui se cache au-delà des murs de la clôture et ils ne vont pas être déçus.

En lisant les premiers chapitres, je me suis d’abord demandé si l’auteure n’avait pas décidé de tuer tous les personnages qu’on a connu jusqu’à maintenant, parce que oui dans ce tome-ci il y a également  de l’action et donc des morts et certaines auraient pu amplement être épargnées car je ne vois pas quel intérêt il y a eu à faire mourir certains personnages enfin bon il ne faut peut-être pas chercher.

Bien sûr, puisqu’il s’agit du dernier tome, c’est le temps des explications, des révélations et de nous fournir toute la vérité qui va complètement chambouler nos héros ainsi que nous, lecteurs, car je ne sais pas vous mais je ne m’y attendais pas du tout, c’était impossible de s’imaginer à l’avance le fin mot de l’histoire, ça m’a même paru parfois un peu tiré par les cheveux. C’est d’ailleurs à ce moment-là que j’ai trouvé que le livre avait quelques longueurs, il ne se passait pas grand-chose mais l’action est revenue ensuite.

Parlons maintenant des personnages, Tris est beaucoup plus réfléchie dans ce qu’elle fait, plus responsable, plus mûre et ça fait du bien par rapport au tome précédent où elle était incertaine, suicidaire et j’en passe. C’est plutôt au tour de Quatre d’être perdu et un peu déboussolé. Leur relation s’est apaisée et ça fait également du bien. Les nouveaux personnages quant à eux sont intéressants et font partie intégrante du nouveau décor où nos jeunes gens se trouvent.

Puis, la fin, j’ai deviné dès le départ comment ça allait se terminer donc je n’ai pas été surprise mais j’ai quand même été émue et j’ai pleuré bien sûr, sensible comme je suis… (Je me mettrai des baffes parfois d’ailleurs pour l’être autant) donc à toutes âmes aussi sensibles que moi, sortez vos mouchoirs. Ce n’est pas que je sois déçue mais je n’approuve pas forcément le choix de l’auteure à ce niveau-là, était-ce vraiment nécessaire ? Mais bon c’est comme ça. Je trouve que c’est quand même une bonne conclusion à l’histoire dans son intégralité.

En bref, un dernier tome inimaginable de par ses révélations, avec quelques longueurs, un choix final de l’auteure que je n’approuve pas mais dans l’ensemble, il s’agit d’une bonne conclusion à cette trilogie. J’aurai passé un bon moment de lecture en lisant ces trois tomes sans que ce soit pour autant un réel coup de cœur, j’ai aimé mais non pas adoré, point.


lundi 26 janvier 2015

Divergente - T2 : Insurgés de Veronica Roth

Edition : Nathan (2014)
Genre : Dystopie, Science-Fiction, Jeunesse
Pages : 461

Synopsis
Le monde de Tris a volé en éclats. La guerre a dressé entre elles les factions qui régissent la société, elle a tué ses parents et fait de ses amis des tueurs.
Tris est rongée par le chagrin et la culpabilité.
Mais elle est Divergente. Plus que tout autre, elle doit choisir son camp et se battre pour sauver ce qui peut encore l'être...

Mon avis
Attention risque de spoiler si vous n'avez pas lu le tome précédent

Tout d’abord, petit + pour la couverture que j’aime beaucoup surtout par ces couleurs car ce sont mes couleurs favorites.

Ensuite je vous avouerai que je ne vais pas avoir un avis très développé ce coup-ci car il s’est avéré que j’ai lu une bonne partie du livre en quelques jours puis j’ai dû faire une pause de 4 jours car j’étais occupé à autre chose avant de reprendre les 10 derniers chapitres et disons que ça m’a comme qui dirait cassé l’effet du livre. J’ai tout de même réussi à me resituer dans l’histoire pour pouvoir le finir.

Alors de ce que je peux vous en dire, l’histoire recommence là où on l’avait laissé avec Tris et Quatre fuyant la ville pour aller se réfugier chez les Fraternels en compagnie de Caleb, Marcus et Peter mais ils ne vont pas y rester bien longtemps car la guerre a éclaté et il va bien falloir agir.

Dans ce tome-ci, Tris est complètement bouleversée par la mort de ses parents et d’avoir dû tuer un de ces meilleurs amis, Will, ce qui va la rendre tout au long du livre pleine de culpabilité et dans le doute permanent de ce qu’elle fait, ce qu’elle pense et voir même à agir de manière imprudente pour sa vie, très clairement on peut la comparer à une suicidaire à certains moments. Elle se renferme également sur elle et n’exprime à personne ce qu’elle ressent, pas même à Quatre qui est censé être son petit ami bien qu’on peut se poser plusieurs fois la question s’ils le sont vraiment car leur relation qui au début du livre se développe un peu plus et qui je dirais, est empreint d’une certaine légèreté, n’est plus ce qu’elle est dans le reste du roman. En effet, Tobias passe son temps à lui faire la morale sur sa façon d’être et je n’en pouvais plus de cette tournure que prenait leur relation en espérant que ça irait mieux entre eux dans les chapitres suivants mais non.

Il y a également beaucoup d’actions comme vous pouvez l’imaginer avec la guerre qui fait rage, on a donc notre lot de bagarres, morts, alliance, non-alliance, trahison et tout ce qui s’en suit pour arriver à la petite révélation finale qui fait qu’on veut lire la suite pour savoir TOUTE la vérité.

En bref, un livre très plaisant à lire dans son ensemble mais que je n’ai pas adoré non plus.

PS : je ne sais pas si c’est le cas pour vos livres, mais il y a de nombreuses lettres manquantes dans les miens que j’avais déjà remarqué dans le tome 1 et ça commence vraiment à m’agacer. 

Je vous avais également dit qu'il s'agissait d'une LC mais ma binôme Bianca28 n'a pas encore tout à fait terminé, je vous laisserai sa chronique sur cet article quand elle l'aura faite.

vendredi 16 janvier 2015

Divergente - T1 de Veronica Roth

Edition : Nathan (2014)
Genre : Dystopie, Science-Fiction, Jeunesse
Pages : 446

Synopsis
Dans le Chicago dystopique de Béatrice, la société est divisée en cinq factions, chacune dédiée à la culture d'une vertu : les Sincères, les Altruistes, les Audacieux, les Fraternels, et les Erudits. Sur un jour désigné de chaque année, tous les adolescents âgés de seize ans doivent choisir la faction à laquelle ils consacreront le reste de leur vie. Pour Béatrice, la décision est entre rester avec sa famille et être qui elle est, les deux sont incompatibles. Alors, elle fait un choix qui surprend tout le monde, y compris elle-même.
Mais Tris a aussi un secret, celui qu'elle a caché à tout le monde parce qu'elle a été averti qu'il peut signifier la mort. Et comme elle découvre un conflit croissant qui menace de percer cette société en apparence parfaite, elle apprend aussi que son secret pourrait l'aider à sauver ceux qu'elle aime . . . ou pourrait la détruire.

Mon avis
Dans cette chronique je vais vous parler tout d’abord du livre puis du film et il faut que vous sachiez une chose, si j’ai lu le livre c’est parce qu’au départ j’ai eu un gros coup de cœur pour le film.

On retrouve donc Béatrice, de famille Altruiste, qui s’apprête à passer le test d’aptitudes censé déterminer quelle faction est faite pour elle alors qu’elle aura pourtant la possibilité de choisir la faction à laquelle elle veut appartenir lors de la Cérémonie du Choix. Or il s’avère que ce test ne va pas du tout l’aider puisqu’elle va apprendre qu’elle est Divergente. Elle se retrouve alors en plein doute, quelle faction va-t-elle bien pouvoir choisir ? Surtout qu’elle ne se trouve pas totalement à sa place parmi sa faction d’origine.

Elle va pourtant opter pour la faction des Audacieux, sous le nom de Tris, mais elle va vite se rendre compte des nombreuses difficultés à surmonter pour réussir l’Initiation, en trois étapes, de cette faction et pour pouvoir faire partie des leurs. Tris va devoir faire face à la violence, la brutalité… pour trouver sa place. Elle peut compter sur ses amis pour l’aider, Christina, Will, Uriah… C’est d’ailleurs un des aspects que j’ai très apprécié dans ce livre, le relationnel entre les personnages est très présent.

A côté de ça, il y a sa relation avec Quatre, un de ses entraîneurs, qui se développe au fil du livre, au premier abord Quatre parait très froid et renfermé sur lui-même mais on en apprend plus sur lui au fur et à mesure qu’ils se rapprochent et je trouve qu’au final ils entretiennent une belle relation très sincère.

En parallèle, la faction des Érudits prépare un conflit politique de grande ampleur et n’hésite pas à faire publier des articles de propagande pour discréditer la faction d’origine de Tris.

Le livre est très bien écrit, la lecture est simple et fluide, les lieux sont bien décrits et les diverses sensations de Tris sont très bien perçues, on se mettrait presque à sa place à certains moments.

Parlons maintenant du film…

Bien que la première fois je l’ai adoré, en le revoyant après ma lecture toute fraîche, j’ai plutôt déchanté.

Voici les points qui m’ont chiffonné:

- La relation entre les personnages : comme je vous l’ai dit plus haut, le côté relationnel est très présent dans le livre mais alors dans le film je ne dirai tout de même pas inexistant mais presque. Que ce soit entre Tris et Quatre ou avec ses amis, rien ne ressort de la complicité qu’ils entretiennent et je trouve que c’est vraiment du gâchis. Certains personnages ne sont même pas présents alors que d’autres comme Christina, leur présence à l’écran tiendrait plus de la figuration que du rôle secondaire.

- Les scènes : j’ai remarqué tout au long du film que les scènes n’avaient pas la même continuité que dans le livre, outre celles qui n’ont pas été du tout adaptées, elles n’étaient pas dans l’ordre du livre, parfois avant ou après. J’en étais même perdue à un moment et à me demander quand est-ce que ça se passait déjà dans le bouquin. Je ne sais pas pourquoi ils ont fait ça mais au final j’ai trouvé que ça donnait un film trop brouillon.

- Le secret : je suis peut-être la seule à tiquer sur ce détail mais moi il m’a tout de suite sauté aux yeux et dérangé, on parle à tout va des Divergents, qu’ils existent, qu’ils sont dangereux… sauf que dans le livre les personnages n’en parlent pas autant voir quasiment pas du tout, ça reste un côté très secret et quelque chose à dissimuler. Alors que dans le film limite tout le monde semble au courant.

- Le conflit : à ceux qui n’ont pas lu le livre, je me demande encore comment vous avez fait pour comprendre l’action des Erudits et la raison pour laquelle ils le font, une fois encore cet aspect reste très brouillon alors qu’il est très clair dans le roman.

Je ressors donc très sceptique de ce re-visionnage, l’ambiance qui règne tout au long du livre n’est pas du tout perçue à travers le film et certains évènements auraient mérité d’être adaptés pour ressentir cette ambiance justement et aussi pour la compréhension générale.

Je vais m’attaquer à la suite avec les tomes 2 et 3 qui sont désormais en ma possession.

Pour la lecture du tome 2, il s’agira d’une lecture commune avec Bianca28.

mercredi 7 janvier 2015

Autre Monde - T3 : Le Cœur de la Terre de Maxime Chattam

Edition : Albin Michel (2010)
Genre : Fantastique, Jeunesse
Pages : 468

Synopsis
Tobias disparu dans les entrailles du Raupéroden, Matt et Ambre retournent à Eden, la cité des Pans, pour avertir le conseil de la ville de l'imminence d'une invasion des Cyniks, fomentée par la reine Malronce. Les Pans n'ont plus le choix, ils doivent se préparer à combattre, notamment en développant leur Altération, ce pouvoir surnaturel octroyé par le Cataclysme.

Avec L'Alliance des Trois, on découvrait un nouveau monde, avec Malronce son exploration. Le Coeur de la Terre montre les jeunes héros dans l'apprentissage de la vie en commun, de la politique, de la guerre et du rapport, nécessaire et salutaire, à la nature. Ainsi que la résolution des énigmes comme la vraie nature du Raupéroden et de la reine Malronce.

Mon avis
Je vous avoue que j’ai directement enchainé avec ce troisième tome d’Autre Monde sans même lire la 4ème de couverture que j’ai découvert en préparant cette chronique et je me dis finalement tant mieux car je ne m’attendais pas aux divers révélations sur le Raupéroden et Malronce et que l’énigme sur eux serait totalement résolue. Je n’en ai donc été que plus surprise.

J’ai apprécié ce tome encore plus que les deux autres, il y a de l’action tout du long, ça n’arrête pas et j’ai adoré ça.

Pour les Pans, c’est le début de la guerre contre les Cyniks, le peuple de Malronce, et pour eux qui ne sont encore que des enfants et des adolescents il faut s’organiser, se préparer au mieux au combat dans un laps de temps assez court tout en s’aidant de leurs altérations qu’il faut aussi qu’ils arrivent à contrôler tout en y ajoutant le petit plus des Scararmées.

Pour Ambre et Matt, une nouvelle mission commence, aller jusqu’aux terres de Malronce pour percer le secret du fameux Testament de Roche et savoir ce qu’il renferme comme message. Tobias n’est plus avec eux car il a été englouti par le Raupéroden mais est-il toujours vivant ? Je vous laisse la surprise et le soin de le découvrir en lisant cette saga de plus en plus palpitante.

J’ai lu ce livre encore plus vite que les deux précédents, en seulement trois jours, et je n’ai pas vu la fin arrivée tellement j’étais captivée. C’est la fin du premier cycle de cette saga et le dénouement en était prévisible toutefois je suis curieuse de savoir ce qu’il va bien pouvoir se passer dans les tomes suivants. Mais comme je vous l’avais dit je vais devoir patienter un peu pour les avoir, je vais donc m’octroyer à une autre lecture en attendant.

Tome 1 ; Tome 2 

lundi 5 janvier 2015

Book Haul Noël

Bonjour à tous !

On se retrouve aujourd'hui pour que je vous présente les livres que j'ai reçu pour Noël.






- Ca peut pas rater de Gilles Legardinier
- Pars avec lui de Agnès Ledig
- La Consolante de Anna Gavalda
- Je l'aimais de Anna Gavalda
J'ai également reçu des petits livres de recettes car j'aime bien cuisiner quand je le peux à mes heures perdues. Ils sont de chez HC Editions.


Et enfin, ça n'entre pas vraiment dans la catégorie lecture mais c'est un livre quand même donc je vous le mets, il s'agit d'un grand livre d'art-thérapie sur le Bouddhisme de 100 coloriages.


J'espère que vous avez été gâté vous aussi, n'hésitez à me dire dans les commentaires ce que vous avez reçu.

dimanche 4 janvier 2015

Autre Monde - T2 : Malronce de Maxime Chattam

Edition : Albin Michel (2009)
Genre : Fantastique, Jeunesse
Pages : 407

Synopsis
Imaginez un monde où la nature a repris le pouvoir, où les adultes sont redevenus sauvages et les enfants se sont assemblés en bandes pour survivre, où chaque promenade est une expédition, chaque jour passé, un exploit. Un monde recouvert par un océan de forêts, peuplé de créatures fabuleuses, traversé de courants étranges, d’énergies nouvelles. Un monde nouveau où trois adolescents tentent de déjouer les pièges d’une mystérieuse reine, acharnée à leur perte : Malronce. Oubliez tout ce que vous savez… pénétrez dans Autre-Monde.

Mon avis
J’ai finalement opté pour lire le tome 2 directement à la suite du premier, en général dans les sagas j’aime bien lire tous les tomes à la suite comme ça l’histoire est toute fraîche et je ne risque pas d’oublier certains éléments.

On retrouve donc notre Alliance des Trois en route vers le Sud pour aller trouver des réponses et savoir ce que manigancent les Cyniks (= adultes hostiles) en enlevant les Pans et pourquoi Matt figure sur un avis de recherche qu’ils ont retrouvé dans les affaires de ceux-ci.

Ils vont parcourir bien des kilomètres et faire de nombreuses rencontres plus ou moins amicales et appréciables tout au long du livre qui est par ailleurs assez bien rythmé car on ne retrouve pas de longueurs dans la lecture. En revanche, ce qui m’a un peu dérangé c’est l’attitude de Matt, notre héros, qui agit parfois sans réfléchir et sur un coup de tête, on retrouve bien là le coté encore très adolescent du personnage et qui peut agacer à certains moments.

Dans ce tome ci, il n’y a pas de plantage de décor, on rentre directement dans le vif du sujet et dans la suite des aventures de nos trois héros, c’est d’ailleurs ce que j’ai aimé, cela m’a permis d’accrocher tout de suite à l’univers et de plonger dans l’action avec les personnages.

Contrairement donc au premier tome (et si vous avez lu mon avis dessus) celui-ci m’a davantage captivé et les chapitres ont défilé un peu plus vite. L’écriture reste la même avec autant de simplicité et de fluidité à la lecture.

En bref, un deuxième tome mieux apprécié que le premier de par l’aventure qui règne tout du long avec les nombreuses péripéties qui arrivent à notre trio et qui nous captive. Je vais enchaîner avec la lecture du troisième tome : Le Cœur de la Terre puis il faudra que je patiente pour avoir les suivants puisque c’est mon cousin qui me les prête généreusement et il m’avait pour l’instant prêté que les trois premiers tomes de la saga.

Tome 1