samedi 28 mars 2015

La Consolante de Anna Gavalda

Edition : J'ai Lu
Genre : Contemporain
Pages : 635

Synopsis
Charles Balanda, 47 ans, architecte à Paris, apprend incidemment la mort d'une femme qu'il a connue quand il était enfant et qui incarnait pour lui un univers bien différent de sa famille petite-bourgeoise : un univers de folie, de passion, de douleur même, un univers vivant. A l'annonce de cette nouvelle, il bascule dans l'angoisse et le chagrin. Il perd pied. Dans son couple, dans son travail, dans ses certitudes... jusqu'à ce que sa rencontre avec la lumineuse Kate change sa vision du monde.




Mon avis
Je ne vais pas trop m'étoffer dans cet avis et me contenter de vous dire ce que j'ai pensé de ce livre.
Si j'ai voulu le lire c'est parce que j'avais déjà lu de la même auteure "Ensemble c'est tout" que vous connaissez surement, au moins de nom, et que je l'avais beaucoup aimé, je souhaitai donc découvrir d'autres livres d'Anna Gavalda.

Je savais que La Consolante n'avait pas forcément de très bons avis en me renseignant sur Livraddict mais j'étais tout de même curieuse de découvrir ce livre et de pouvoir en juger par moi même.

Trêve de blablas, parlons du bouquin.
Tout d'abord le livre est divisé en 4 grandes parties qui regroupent plusieurs chapitres chacune.
En commençant ma lecture, j'ai eu beaucoup de mal avec le style d'écriture, l'histoire est racontée à la troisième personne et nous place donc en réel spectateur et un peu à l'écart je dirais, ce qui n'est pas évident pour plonger dans l'histoire, par moments je ne comprenais même pas ce que je lisais.
Ce qui n'a pas aidé également, c'est que le début est plutôt lent, il ne se passe pas grand chose, l'auteure plante le décor dans la première partie et on s'ennuie un peu, alors avec le style d'écriture particulier en plus ça n'incite pas à continuer mais plutôt à abandonner le bouquin, pour moi en tout cas le début de ma lecture fut fastidieux

Mais je n'ai pas lâché, j'ai pris le temps qu'il fallait pour le lire, l'histoire a fini par décoller, je me suis habitué à l'écriture et ma lecture est devenue plus fluide.
J'ai retrouvé le style d'Anna Gavalda comme je l'avais aimé dans son autre roman et j'ai commencé à apprécier l'histoire qu'elle nous raconte.
Ce roman est tout simplement une leçon de vie. Un homme se perd lorsqu'il apprend la mort d'une personne qui a beaucoup compté pour lui durant son enfance et son adolescence. Il n'a plus goût en rien et agit comme un automate. Mais il va rencontrer LA personne lui rappelant quelque peu celle qu'il a perdue et redécouvrir auprès d'elle les petites choses simples de la vie et comprendre que malgré les coups durs il faut savoir se relever. 
Cette histoire est avant tout une histoire de deuil, de reconstruction, de reprise en main et de changement de vie. 

En bref, je trouve que c'est un livre avec une belle histoire, que j'ai apprécié mais sans plus car le début était quand même très difficile et avec un style d'écriture particulier.

Du même auteure, j'ai aussi Je l'aimais à découvrir.

mercredi 11 mars 2015

Ca peut pas rater de Gilles Legardinier

Edition : Fleuve (2014)
Genre : Contemporain, Romance
Pages : 422

Synopsis
– J'en ai ras le bol des mecs. Vous me gonflez?! J'en ai plus qu'assez de vos sales coups?! C'est votre tour de souffrir?!
Ma voix résonne dans tout le quartier. Et là, trempée, titubante, épuisée, je prends une décision sur laquelle je jure de ne jamais revenir : je ne vais plus rien leur passer. On remet les compteurs à zéro. On renverse la vapeur. Je vais faire payer ce fumier. Chaque joueur doit vous donner mille baffes. Je vais me venger de tout. Puisque aucun bonheur ne descendra d'un ciel illusoire, je suis prête à aller chercher le peu qui me revient jusqu'au fond des enfers.
La gentille Marie est morte, noyée de chagrin. À présent, c'est la méchante Marie qui est aux commandes. À partir de maintenant, je renvoie les ascenseurs et je rends la monnaie de toutes les pièces. Les chiens de ma chienne sont nés et il y en aura pour tout le monde. La vengeance est un plat qui se mange froid et je suis surgelée. La rage m'étouffe, la haine me consume.

Marie pensait avoir trouvé l’homme de sa vie, jusqu’à ce que son couple implose de façon brutale et scandaleuse. Anéantie, elle décide ne plus faire confiance aux mâles et surtout, ne plus rien leur passer. Ni dans sa vie privée, ni au travail.
Marie ne croit plus à l’amour, ce mirage source de tous les malheurs des femmes. Mais voilà, Marie a du cœur, une famille, des amies aussi tordues qu’elle et une soif de vivre qui n’a pas fini de la précipiter dans des plans impossibles.

Mon avis
Il s’agit du deuxième livre que je lis de cet auteur, ayant lu auparavant Demain j’arrête dont vous avez certainement entendu parler au moins une fois et j’avais passé un très bon moment de lecture, j’ai donc voulu réitérer l’expérience surtout que son nouveau roman m’a tout de suite attiré de par son résumé et parce qu’il renfermait une petite histoire d’amour en fond et j’adore les romances, il me le fallait donc absolument et j’ai eu la joie de me le voir offrir à Noël.

L’histoire est écrite à la première personne, c’est ce que j’aime car je trouve qu’on rentre complètement dans la peau du personnage de Marie qui nous raconte ce qui se passe dans sa vie qui n’est pas des plus joyeuses en ce début de roman. En effet, elle se retrouve à la porte de chez Hugues, son ex, pur égoïste et macho, qui l’a larguée pour une midinette mais elle ne compte pas en rester là avec lui et il va payer ce qu’il lui a fait subir. Marie est donc dans un état de grand bouleversement, nouveau logement, cœur brisé et pour couronner le tout, son patron arrogant en rajoute une couche et prépare un sale coup au personnel.

Au départ, on perçoit le personnage de Marie comme étant un peu fragile, peu sûre d’elle et un peu gauche mais au fil de notre lecture on voit que cette séparation l’a fait changer et elle va gagner en assurance, en force et s’avérer être une battante face à la vie et à tout ce qui lui arrive, d’autant qu’elle se met à recevoir de mystérieuses lettres anonymes qui on va dire, vont la chambouler un peu. Il s’est avéré que mon premier soupçon quant à l’auteur de ces lettres se soit révélé exact bien que je me suis quand même laissé prendre au jeu tout au long du livre avec Marie, à douter et rechercher les différents suspects potentiels.

Au final, c’est un personnage très attachant à suivre jusqu’au bout du roman mais n’oublions pas également les personnages secondaires qui ont eux aussi leur place comme Emilie, sa meilleure amie, Mr Alfredo, Caroline, sa sœur, et tous les collègues de Marie que l’on retrouve avec plaisir. Marie et Emilie forment un duo très comique, surtout le soir de la vengeance contre Hugues, qu’est-ce que j’ai pu rire lors de ce passage et dans bien d’autres aussi car Marie a un don pour se retrouver dans des situations rocambolesques et sortir des répliques bien à elle.

J’ai donc passé un excellent moment de lecture avec ce livre qui est presque un coup de cœur, pour moi qui adore les romances, j’aurai aimé entrevoir un peu la relation entre Marie et son homme mystère une fois que le secret fût levé, c’est ce qui m’a un peu frustré. Néanmoins, ça ne m’a pas empêché d’adorer le roman du début à la fin. Legardinier a une plume bien à lui, simple, fluide, efficace et très plaisante à la lecture. Je me demande aussi comment il connait si bien les femmes pour pourvoir en parler comme ça à travers ses personnages. C’était un réel plaisir également de le retrouver à travers les quelques pages de remerciements.

En bref, une lecture fraîche, agréable, sans prise de tête, que j’ai globiché* et qui a frôlé le coup de cœur. N’hésitez pas à le lire si vous aussi vous voulez rire aux côtés du personnage de Marie. 

Pour info, le livre Et soudain tout change du même auteur vient de sortir en format poche, il se trouve dans ma wish-list et je vais certainement me l'acheter dans les mois à venir.

dimanche 1 mars 2015

Autre Monde - T6 : Neverland de Maxime Chattam

Edition : Albin Michel (2013)
Genre : Fantastique, Jeunesse
Pages : 638

Synopsis
L'ennemi a détruit le deuxième Coeur de la Terre, séparé Matt, Ambre et Tobias.
Alors qu'Entropia et ses créatures monstrueuses poursuivent leur entreprise de destruction, Matt découvre Neverland, la forteresse secrète et mystérieuse des Fantômes, les jeunes rebelles de l'empire d'Oz.
L'Alliance des trois arrivera-t-elle à se reformer à temps pour sauver les enfants d'Europe ?
L'heure de révéler les ultimes secrets d'Autre-Monde approche...



Mon avis
La fin du tome précédent se finissant sur les chapeaux de roues, il me fallait lire la suite directement pour savoir ce qu’il adviendrait du destin de nos trois héros. En effet, Ambre et Matt se retrouvent séparé et on ne sait pas si Tobias est toujours vivant.

Les chapitres alternent donc entre la situation de Matt qui est amené à Neverland par les Fantômes (les Pans rebelles) et celle d’Ambre qui va être retenu prisonnière et va tout faire pour pouvoir se libérer.

Au cours de ma lecture, je pensais que leurs retrouvailles allaient se  passer bien plus tôt mais non, il faut attendre plus de la moitié du livre pour les voir de nouveau ensemble.

Comme tous les autres tomes jusqu’à présent, celui-ci a un rythme bien soutenu, je note tout de même un peu moins d’actions pour ce qui est des confrontations avec les montres ou des bagarres avec des adultes rencontrés sur le chemin et ce n’est pas plus mal je dirais, ils en bavent déjà bien assez comme ça.

Sinon la découverte de l’Europe se poursuit et on rencontre de nouveaux lieux très bien décrits se trouvant en zone franche comme la forteresse des Fantômes et Mangroz, la cité marécageuse des pirates.

D’autre part, une petite chose que j’ai trouvé plaisante, vu que les livres restent assez durs je dirais dans ce qui arrive à nos héros, c’est les passages entre les télégrammes et Matt qui m’ont fait sourire voir même un peu rire par moments.

Enfin, puisqu’il s’agit de l’avant dernier tome, on pourrait croire que certaines choses seraient résolues mais non,  les ennuis sont loin d’être terminés et je me demande ce qui attend l’Alliance des Trois dans le dernier tome, dans leur quête ultime du dernier Cœur de la Terre.

En bref, un tome dans la continuité du précédent, toujours aussi prenant par son histoire et que j’ai pris plaisir à lire. Maintenant il n’y a plus qu’à attendre la sortie du dernier tome qui n’est que dans un an d’après les dernières informations que j’ai lu sur internet.

Tome 1 ; Tome 2 ; Tome 3 ; Tome 4 ; Tome 5